Information et société numérique

L'information et la société numérique sont des enjeux majeurs avec des impacts sur la vie sociale : relations interindividuelles, relations entre l’individu et l’environnement, le monde socio-économique et l’organisation du travail, etc.

L’INSA Lyon mène des recherches dans ces domaines regroupant des chercheurs en sciences et technologies de l’information avec des partenariats toujours plus féconds avec les sciences humaines et sociales.

Intelligence ambiante, nomadisme et technologies électroniques

Le développement des équipements nomades et des réseaux transforme le rapport de l’homme à son environnement. Réactivité, adaptation, pro activité donnent naissance à l’intelligence ambiante. Le concept se décline dans l’internet des objets. Cette émergence repose sur quantité de systèmes, capteurs, processeurs, faiblement consommateurs d’énergie voire autonomes qui communiquent de manière spontanée via des protocoles et des « middleware » qui doivent être fiables, sûrs, rapides, adaptatifs, et tolérants aux pannes.

Laboratoires impliqués : AMPERE, CITI, INL, LIRIS, LN2

Contenus numériques : pourquoi ? quoi ? comment ?

Les contenus numériques sont produits et exploités à tous les niveaux d’organisation de nos sociétés. Il faut étudier la modélisation, la synthèse ou la production, l’indexation, l’échange, l’analyse et la transformation (pour, e.g., une assistance à la découverte de connaissances ou à la prise de décision) du contenu numérique dans de nombreux domaines comme la formation, la culture et le patrimoine, les loisirs numériques, mais aussi l’industrie manufacturière, ou encore la sécurité des biens et des personnes.

Laboratoires impliqués : AMPERE, CITI, CREATIS, DISP, EVS, ICJ, LIRIS

Entreprises connectées

Dans un environnement mondialisé et concurrentiel, la compétitivité d’entreprises insérées dans des réseaux de systèmes massivement connectés, dépend de leur capacité à interagir avec tous les acteurs. Ceci nécessite de nouveaux modèles de gestion des processus industriels et logistiques intégrant les dimensions internationales, environnementales, juridiques et éthiques ; de nouveaux principes de gestion, d’organisation et de conduite du changement pour davantage d’agilité ; de nouvelles pratiques collaboratives.

Laboratoires impliqués : DISP, LIRIS

Données et services

Le Web est devenu une infrastructure applicative répartie à très grande échelle. Les déploiements de services et la diffusion de gros volumes de données correspondent aux besoins de la société de l’information. Il faut concevoir de nouvelles architectures orientées services pour des systèmes basés sur le Web. Ils doivent permettre la découverte, l’intégration de services et l’exploitation de masses de données plus ou moins structurées tout en répondant à des exigences d’adaptabilité, de confidentialité et de sécurité.

Laboratoires impliqués : CITI, DISP, LIRIS

Interactions sociales, homme/système et système/système

L’étude et/ou la conception de systèmes dans lesquels plusieurs agents, humains, matériels ou logiciels, sont en interaction reste un défi. Il est possible d’étudier de tels systèmes complexes, notamment en les observant au prisme des traces laissées par les interactions (cas des réseaux sociaux en ligne, des interactions homme-machine ou des «logs» machine-machine). Ces études, e.g., pour l’analyse de pratiques collaboratives ou d’apprentissage humain avec des «serious games» ou des simulateurs réels ou virtuels, demandent des compétences en sciences cognitives et plus généralement le renfort des sciences humaines et sociales.

Laboratoires impliqués : AMPERE, CITI, DISP, EVS, LIRIS